Exploitation minière: protéger les communautés contre les compagnies minières

L’exploitation minière et les autres industries extractives sont parmi les activités les plus destructrices de la planète, en particulier pour les communautés indigènes et agricoles.

Les minéraux, les métaux, les combustibles et le bois que recherchent les industries extractives sont très rentables, aussi pour y résister faut-il un travail acharné. Ceci est corroboré par le témoignage des communautés des zones minières. Le plus souvent ces compagnies opèrent sans le consentement préalable informé des communautés.

Il est alors capital d’aider et protéger ces communauté à la merci des ces entreprises qui n’ont pour objectif que de faire du profit. Pour ce faire, les Amis de la Terre Togo utilise divers moyens pour atteindre ses objectifs notamment:

  La mobilisation

Pour mobiliser les communautés à dire non à ces activités minières destructives, les Amis de la Terre Togo crée dans les zones minières des associations locales si elles n’existent pas déjà. Une association locale forte est absolument indispensable. Elle commence parfois par une ou deux personnes concernées par le bien-être de la communauté ou l’environnement, et se construit à partir de là. Les Amis de la Terre Togo s’assure le soutien des chefs religieux ou civiques. Elle essaie aussi de s’assurer qu’elle est composée d’individus locaux honnêtes, de préférence des dirigeants respectés de la communauté ou de la région.

Les Amis de la Terre Togo tient les personnes clés informées des réunions et autres événements importants que la compagnie peut accueillir. Certaines communautés vivent dans des zones dépourvues de service téléphonique. Il est impératif que les gens puissent communiquer et réagir rapidement aux situations qui pourraient se présenter dans leur milieu. Les communautés des zones minières avec lesquelles les Amis de la Terre Togo travaille communiquent avec des téléphones et les réseaux de communication fonctionnent bien.

Informer les communautés

Au fur et à mesure que les Amis de la Terre Togo découvre la compagnie, les processus d’extraction, les impacts, l’histoire de mines similaires, etc. Elle diffuse cette information aux  communautés par le biais d’images, de brochures, de livres, de vidéos et de dépliants. Elle envisage y ajouter le porte-à-porte pour parler aux gens des communauté et des environs, et travailler à les convaincre de la nécessité de s’organiser et de se mobiliser contre les projets miniers. Tout cela contribue à créer une « masse critique » de l’opinion publique contre l’exploitation minière et en faveur du développement durable et du bien-être de la communauté.

Utilisation de médias locaux

Les Amis de la Terre Togo crée de simple journaux communautaires qui consistent à imprimer dans de journaux existants et/ou affiche des bulletins dans les communautés. Elle passe aussi dans des émissions de radio et entend créer sa propre émission. Les Amis de la Terre Togo montre aussi des vidéos sur les impacts sociaux et environnementaux de l’exploitation minière dans d’autres pays et sur des cas de résistance réussie. Il est évident que le matériel audio-visuel est souvent plus efficace que le matériel écrit pour faire passer le message.

Tels sont quelques uns des moyens dont dispose les Amis de la Terre Togo pour amener les communautés à résister et dire non aux projets miniers qui ne sont que source de dégradation de l’environnement et de violation des droits des communautés voire des droits humains.